Virus du Nil occidental

Schering-Plough Canada ne peut garantir l’exactitude de l’information contenue dans la présente section sur le virus du Nil occidental ou dans tout autre site. Les renseignements fournis aux présentes ne peuvent en aucun cas être interprétés comme des conseils médicaux. Pour obtenir un avis médical, veuillez consulter votre médecin ou un professionnel de la santé.

Mesures de protection et symptômes

Le virus du Nil occidental est transmis aux humains par la piqûre d’un moustique qui a contracté la maladie en se nourrissant du sang d’un oiseau infecté. La corneille fait partie des nombreux oiseaux qui peuvent être infectés. Même si le principal porteur de cette maladie est le moustique domestique Culex pipiens, on a décelé le virus chez près d’une vingtaine d’espèces de moustiques qu’on trouve couramment dans le sud du Canada.

En tant que Canadien adepte de plein air, vous devriez apprendre comment empêcher les moustiques de se reproduire sur votre propriété, comment vous protéger des piqûres de moustiques et comment reconnaître les symptômes du virus du Nil occidental.

Prévention
Protection

Évitez de vous adonner à des activités en plein air durant les soirées chaudes et humides (surtout deux heures avant et après le coucher du soleil), ainsi que les jours sans vent et nuageux où les moustiques sont particulièrement actifs.

Ne devenez pas une proie facile pour les moustiques voraces. Lorsque vous êtes à l’extérieur, portez des pantalons larges et une chemise ou un chandail à manches longues de couleur claire.

Lorsque vous installez votre jeune enfant dehors, couvrez la poussette, le porte-bébé ou le parc d’un filet de moustiquaire.

Si vous devez être à l’extérieur lorsque les moustiques sont actifs, appliquez un insectifuge approuvé par Santé Canada sur la peau exposée. Lisez et suivez soigneusement toutes les directives et les précautions indiquées sur l’étiquette.

Symptômes

Même si le risque de contracter le virus du Nil occidental au Canada est relativement faible, un certain risque demeure. La plupart des personnes infectées ne présentent aucun symptôme de la maladie. Elles peuvent tout au plus avoir eu un mal de tête et une fièvre de courte durée lorsqu’elles ont contracté la maladie.

Le virus du Nil occidental peut se manifester par les symptômes suivants : fièvre, somnolence, nausées, vomissements, mal de tête, faiblesse musculaire, éruptions cutanées et ganglions lymphatiques enflés.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, veuillez obtenir de l’aide médicale immédiatement. Votre médecin pourra déterminer si vous avez la maladie (ou une autre dont les symptômes sont similaires) et entreprendra un traitement au besoin.

Pour vous informer de la situation, veuillez consulter le site intitulé Virus du Nil occidental MONITEUR de Santé Canada, en cliquant ici.

Santé Canada possède également une ressource en ligne. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici.

Quelques mots sur l’auteur : Le docteur Roy Ellis est un entomologiste canadien réputé qui se spécialise dans l’identification, la surveillance et le contrôle des moustiques. Il fait partie du sous-comité de Santé Canada chargé de la surveillance et du contrôle des moustiques. Le docteur Ellis participe au dossier du VNO au Canada depuis 1999, lorsque Santé Canada lui a demandé de préparer un plan d’action national relatif à cette nouvelle maladie. Depuis, l’entomologiste a contribué à l’élaboration de plans de lutte contre les moustiques pour Santé Canada, pour le ministère de la Santé du Manitoba et pour la ville de Winnipeg. Il a également rédigé des lignes directrices en ce sens à l’intention des municipalités aux prises avec le VNO (initiative parrainée par Santé Canada).
SALLE DE PRESSE | LÉGAL | POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ | CONTACTEZ-NOUS | MERCK.CA